2 2 22

Immense gratitude pour cette journée unique du 2222, instant de poésie dans la suite de chiffres.

🍂 Janvier fut un mois interminable même si comme chaque année il est festif et porteur d’espoir à l’occasion des voeux partagés & sincères:

* pour une meilleure santé même collective,
* pour des retrouvailles conviviales & démasquées
* pour plus de légèreté & d’attentions
* pour plus de gourmandise sous forme de galette après Noel ou de crêpes comme ce jour
* plus de réjouissances dans chaque précieuse rencontre
* plus d’étoiles dans les yeux à chaque nouveauté

🔛 c’est aussi une vague de précautions qui nous a envahie et une série de mise à distance à l’école, en famille, au travail, au sport;

🔃 ce sont des hauts et des bas voire même des pas dans tous les sens;

☎️ c’est un appel puis un autre pour tenter de sortir de la gravité, j’ai même presque envie de dire la gravitude,

Autant Janvier fut interminable autant tout le reste s’accélère 🚀:
les insomnies, les crises d’angoisse, les autotests, les changements de planning, les RDV, les violences, les revendications, les deadlines d’inscriptions au sésame des études supérieures, les nez bouchés, les larmes qui coulent, la tête qui explose, le dos qui craque

💨 tout s’accélère jusqu’à la respiration.

🎂 Dans ce chaos, je tenais néanmoins à célébrer cette semaine en toute humilité & discrétion, ma première année de pratique en cabinet : toutes ces heures passées à la rencontre de la crainte de faillir, la peine de ne pas savoir profiter, la joie aussi retrouvée, l’inquiétude de l’avenir, le manque de sommeil, la souffrance au travail & en famille, la satisfaction de mieux comprendre, le vertige en déposant ses émotions. 💙

🔜 Je vous attends pour des aventures nombreuses, en cabinet et vous verrez peut-être des surprises prochainement.

🚲 Vous pouvez aussi me contacter pour du domicile, je parlerais prochainement de la manière dont je peux proposer d’installer la sophrologie dans vos foyers.

📅 Enfin, je prends un goût particulier à animer des ateliers de santé au travail lors de sessions collectives : peut-être pour vous aussi une année 2022 qui donnera place à une réinstallation du mieux être au travail.

Quelque chose me dit qu’on ne va encore pas s’ennuyer cette année, au contraire, on va s’occuper des uns des autres et de soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.